Menu

Affiches

Dans les années 70 et 80, la France de l’après de Gaulle et de l’après 68 était riche. La société française admirait les Etats-Unis et tentait de les copier jusque dans leurs excès.
Pour se faire élire, rien n’était trop bon, trop beau ni trop cher. Les entreprises françaises, les multinationales et même certains états étrangers finançaient largement les campagnes électorales des candidats de tous bords.
On voyait, pendant les campagnes pour les élections présidentielles, législatives ou même municipales les murs se couvrir d’affiches 4m sur 3m et les panneaux publicitaires étaient souvent le lieu de rencontres cocasses, allant parfois même dans le sens inverse du but recherché.
Le collage militant donnait lieu aussi parfois à des gags visuels, ce "travail" fait souvent la nuit ne permettant pas de voir où l’on colle l’affiche de son candidat.
On peut aussi soupçonner quelques militants d’avoir fait œuvre créatrice en choisissant volontairement l’endroit où ils collaient leurs affiches.
La mauvaise foi du photographe pour les cadrages (subjectivité ?) n’est pas tout à fait étrangère non plus à l’effet obtenu...