Menu

Mai 68

[...]Claude reste simplement fidèle à ses idées, au souffle de 68, à la nécessité de certains mots, à commencer par celui de liberté.
Parole radicale, capable d'envolées lyriques, jusqu'aux larmes, il interroge toujours les mêmes mots, les mêmes obsessions. Liberté, Lumière, Elégance, Amour, Harmonie.
Naturellement : il est simplement lui-même. Entêté. Confiant dans sa ligne de conduite qui est une forme d'éthique. Fidèle.

Christian Caujolle

Tags :