Menu

Établi à Paris en 1958, passionné de jazz, Hervé Gloaguen photographie ses idoles dans les salles de concert parisiennes et aux Etats-Unis, à New York et à la Nouvelle Orléans, lors de reportages qui le mènent de l’autre côté de l’Atlantique entre 1960 et 1967.