Menu

Le monde du travail

J’ai été précocement plongée dans le monde du travail, c’est peut-être pour cela que je suis à l’aise dans les usines, les entreprises.

Photographe femme, c’est en regardant vivre mes semblables que j’ai commencé à raconter ma propre histoire. Progressivement, le monde du travail, la vie quotidienne, ont été au cœur de mes préoccupations.

Cette passion m’a conduite en 1990 à Renault Flins, Peugeot Talbot et à Montrouge à l’entretien du TGV, où j’ai pu traduire « L’homme et la machine ». Au grand désespoir de mon accompagnateur de direction qui ne  souhaitait me montrer que les robots.

En 1991, l’agence Rapho, me commande une exposition pour la direction de la RATP sur la vie des machinistes (exposition parrainée par Robert Doisneau). Affiches dans le métro parisien en 4m x 3m.

En 1997, des syndicats remarquent mon travail et me commandent une exposition sur la vie du personnel hospitalier de l’AP-HP. Puis en 2000, à l’occasion du 8 mars, journée de la femme, une exposition sur les métiers des femmes pour le CRE/RATP.

En 2005, j’obtiens une aide à la création pour réaliser une exposition sur les femmes qui font un métier « d’homme » « Femme au féminin singulier ». Exposition accompagnée de textes écrits par les femmes qui expriment leurs difficultés de vivre dans un univers majoritairement masculin « Pas le droit à l’erreur, être sans faille, toujours prouver que l’on est  capable de ….. »

A la suite de cette exposition, je réalise deux documentaires pour la télévision « Femme d’atelier » et « Les cheminotes ».
En 2008, le musée d’histoire contemporaine fait l'acquisition de 43 de mes photographies sur le monde du travail.